Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monblôg


Monblôg aime qu'on lui flatte les flancs mais aussi qu'on lui corrige l'orthographe, qu'on lui fasse des compliments, des gouzis-gouzas ou qu'on lui offre des dessins.
Attention : ça reste une bête sauvage !
Dessin de SAD.

Inspired by...






La Boule d’Awhan, vous connaissez ?

Non, ce n’est ni du vin ni du fromage…

 

C’est un monde qui s’étiole mais qui demeurera éternel grâce à la plume d’un chroniqueur farfelu, Lug-Uleth Darkhaz (dit Lud) protégé dans ses pérégrinations par Monblôg le gardien du grimoire. Un univers que je vous laisse découvrir à votre guise.

 

Bonne lecture !

 

25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 00:15

« Pour se souvenir des évènements passés, pour savoir à quelle heure on bouffe et pour ne pas oublier un rendez-vous chez l’arracheur de dents : découper le temps est aussi primordial que de découper nos ennemis en tranches. »

Octopus Primaire, roi de Mafialie

Extrait de son discours à l’Assemblée, peu avant l’an 1

 

Brève Chronologie

 

Avertissement :

 

Il est avant toutes choses nécessaire de préciser que le découpage qui va suivre n’a pas lieu d’être pour les Nains et les Elfes qui ont déjà leur propre calendrier. Il se peut donc que vous qui êtes barbu plutôt court sur pattes ou une grande saucisse sèche avec de longues oreilles ne soyez pas d’accord avec ce qui va suivre. Ce n’est toutefois pas une raison suffisante pour arracher les pages de ce grimoire. D’autant que plus loin dans cet ouvrage vous trouverez une chronologie de la Boule d’Awhan selon vos croyances même si j’émets de gros doutes sur la capacité des citoyens awhaniens à y comprendre quoi que ce soit.

 

Introduction :

 

Soyons clairs, nets et précis, il existe trois grandes périodes selon les Hommes dans l’histoire de la Boule d’Awhan. Les voici :

 

1° - L’ère de Rien

 

Selon la croyance populaire, au commencement il n’y avait rien. Les dieux flottaient dans le vide intersidéral et patati et patata. Bref, si cette époque fort lointaine vous intéresse réellement, vous n’avez qu’à lire (ou relire) L’Origine du Monde.

 

2° - L’aire sans frontière (estimée à 10 815 années)

 

Une fois la partie de pétanque divine terminée, la vie pouvait enfin prendre ses droits sur la Boule d’Awhan qui était alors une aire sans frontière dans laquelle chaque être vivant prenait sa place et le plus généralement, il faut bien le dire, cette place se trouvait dans l’estomac d’un autre être vivant.

C’est une période de grandes découvertes où tout va très vite sauf les escargots escamotables et autres bestioles du genre. Les hommes primitifs évoluent au fil de leurs découvertes et forgent des légendes qui aujourd’hui encore perdurent.

Il s’agit toutefois d’une société essentiellement de tradition orale et que l’on peut qualifier d’oisive car elle laisse le temps filer sans essayer d’en comprendre les mécanismes. Il n’y a que trois choses qui ont de l’intérêt pour les hommes d’alors, la boustifaille, la reproduction et la sieste. Certes, ces lieux communs ne sont plus d’actualité vers la fin de l’aire sans frontière lorsqu’en Mafialie, une dynastie commence à émerger et à coloniser peu à peu la Boule en imposant un nouveau mode de vie aux peuples conquis mais il faut bien se rendre à l’évidence, nos ancêtres n’en faisaient pas lourd.

 

D’après les recherches du grand historien et mage du temps Haristate Léfès, l’aire sans frontière aurait durée environ 10 815 années. Pour établir ce constat, il aurait lancé un sort de dendrochronologie [1] sur un morceau de bois calciné retrouvé à soixante mètres de profondeur dans la vieille forêt du Peigne d’Eliande en Breizhie. Le bout de charbon aurait alors révélé son âge avant de finir en poussière sous la puissance de l’enchantement. D’autres mages du temps sont plutôt sceptiques quant à ces calculs car cela voudrait dire que l’ère de Rien aurait duré plusieurs millions d’années [2], ce qui fait quand même beaucoup pour un tournoi de pétanque.

 

3° - L’heure des calendes (de l’an 1 à nos jours) [3]

 

C’est la création d’un calendrier par Pierre-Elie, à la demande d’Octopus Primaire qui plonge la Boule d’Awhan dans un nouvel âge. A part ça, l’heure des calendes n’est pas bien différente de l’ère précédente. Il s’agit toujours d’une période de découvertes et d’évolutions mais auxquelles il est désormais possible d’associer une date.

 

Le commerce maritime grâce à la construction de gros bateaux se développe un peu plus et avec lui les actes de piraterie et de brigandage. De nouvelles boissons font leur apparition, comme le cidre par exemple qui a donné lieu à une guerre entre les Breizhiens, les Norhöms et les Euskadois entre les années 66 et 72.

Le grand bouleversement dans les cultures date de l’an 118, lorsque Octopus IV, arrière petit-fils d’Octopus Primaire, se lance à la conquête de la Boule. Il a alors unifié la quasi-totalité du Monde et imposé une culture et une religion universelle parmi les Hommes. Pour beaucoup, c’est en 127, après que l’empire se soit étendu à son maximum, que la Boule d’Awhan toute entière est vraiment entrée dans l’heure des calendes puisqu’un Empire regroupait tous les Hommes (ou presque) vivant sur la Boule.

 

[Soldat de Mafialie – Peinture à l’eau. Ier siècle]

 

L’Empire n’a tenu que deux générations mais a laissé une empreinte indélébile sur toutes les civilisations dans les domaines de l’architecture, de la religion et du mode de vie. Depuis la chute d’Octopus VI en 166, les Hommes n’ont plus jamais réussi à faire l’Union. C’est ainsi que la corruption, le vol et les guerres fratricides incessantes sont devenues légions dans certaines parties du Monde, notamment celles où les créatures de l’ombre pullulent.

 

Cela fait maintenant plus de 2 200 ans que nous sommes entré dans l’heure des calendes et le Monde semble amorcer un déclin retentissant qui me pousse à écrire ce grimoire car je sens que la fin est proche. Je n’entre pas plus dans les foisonnants détails historiques qui seront de toutes façons abordés dans les différents récits d’aventures.

 

***

 

[1] Le sort de dendrochronologie permet de donner un âge aux arbres, aux souches et pour les meilleurs mages aux morceaux de charbons.

[2] D’après une méthode de datation des roches mise au point par les Nains et qui consiste à analyser les défauts cristallins.

[3] Les Mauvaises Langues nomment la période que nous traversons « L’heure décadente ». Plus ça va, plus j’ai l’impression qu’ils n’ont pas complètement tort.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lud - dans Histoire Gé
commenter cet article

commentaires

Emma 06/02/2009 02:21

Sympa cette petite mise au point chronologique ! Maintenant on attends les détails de chaque ère à travers les fameuses aventures à venir !

Lud 06/02/2009 16:07



Sympa et nécessaire mais incomplète oui.



Muriel 28/01/2009 09:46

kikou cher LudAu tout début a lire arracheur de dents ggrr j'ai eut peur de lire la suite hi hi et finalement non j'ai bien aimée je vais lire la suite  car j'ai pris un peu de retard !!!!!!bonne journée de reposbizouxxxxxx

Lud 28/01/2009 23:37



Va falloir que j'écrive un truc sur un arracheur de dent qui se fait manger par un monstre...



Jim 27/01/2009 12:47

L'heure décadente... C'est bien possible...Un plaisir que de découvrir l'histoire de la Boule Bonne journée Lud!

Lud 27/01/2009 18:19



Une petite partie de l'histoire de la Boule seulement...



Tata Sica 25/01/2009 21:18

J'aime bien l'aire sans frontière!! A l'origine des légendes, les hommes évoluent sans se prendre la tête (sauf quand ils se la font manger!!) ...ils vont à l'essentiel (bouffe, sieste...coquine!!) ...et pas encore de frontières!!Encore un article dévoré d'un seul coup!!

Lud 26/01/2009 19:45



Dévoré comme une friandise !


J'adore tes smileys.



Mu 25/01/2009 16:59

Zé passé un bon moment de lecture !!! Merkiiiiii Lud

Lud 25/01/2009 17:18



De rien, c'est à moi que ça fait plaisir