Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monblôg


Monblôg aime qu'on lui flatte les flancs mais aussi qu'on lui corrige l'orthographe, qu'on lui fasse des compliments, des gouzis-gouzas ou qu'on lui offre des dessins.
Attention : ça reste une bête sauvage !
Dessin de SAD.

Inspired by...






La Boule d’Awhan, vous connaissez ?

Non, ce n’est ni du vin ni du fromage…

 

C’est un monde qui s’étiole mais qui demeurera éternel grâce à la plume d’un chroniqueur farfelu, Lug-Uleth Darkhaz (dit Lud) protégé dans ses pérégrinations par Monblôg le gardien du grimoire. Un univers que je vous laisse découvrir à votre guise.

 

Bonne lecture !

 

3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 02:28

C’est au milieu d’un marché du sud de la Mafialie où se trouvaient de nombreux marchands Dubâcains, des Zömbrs pour la plupart, que l’inspiration s’éveilla en moi pour donner naissance à ce poème. Malheureusement ça ne rend pas honneur à l'ambiance et aux commerçants comme je l’aurais voulu.


 

Le Marché

 

Le parfum des épices orientales

Envahit jusque sous mon nez

La grande place du marché

 

Les voix des marchandes de thé

M’entraînent jusqu’à leurs étals

Comme des sirènes implacables

 

Les sourires de clients assoiffés

Me rappellent qu’à une table

Il est possible de déguster

Un breuvage doux sucré

Que l’on offre au palais

 

Le parfum des épices orientales

Entre sous les tuiles des halles

Comme une danseuse dénudée

Dont la voix ineffable

Guiderait mes pas à ses pieds

 

Je m’enivre de ce brouhaha

Me laissant aller dans ce dédale

Où tout le monde se côtoie

Où toutes les intrigues se trament

 

Et je me mêle à tous les badauds

Me voilant à la face de vigiles vigilants

Suivant les pas d’un porteur d’eau

Je m’évapore…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lud - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

steph 27/04/2009 15:04

c'est bien dommages que les mots ne peuvent nous donner les parfums et les bruits...ce doit etre bien agreables de s'y promener

Lud 28/04/2009 02:29



Quand on n'est pas recherché par la garde, oui ça peut-être sympa.
Merci de ta visite !



Frederianne 12/02/2009 10:41

Ce n'est peut-être pas l'ambiance que tu aurais voulu, mais pour moi qui arrive là sans savoir ce que tu avais en tête, je lis un texte bien écrit et bien imagé, et je rêve sans peine à ce marché.:-) 

Lud 12/02/2009 13:30



Eh bien merci pour ce commentaire encourageant et pour ta visite



vita 09/02/2009 08:03

Poème amusant.Je note une grosse faute d'orthographe"me laissant aller". Bises et à une autre fois! VITA

Lud 09/02/2009 15:39



Merci ! J'ai corrigé.
Tu te venges de mon message de la plus belle des manières



Emma 06/02/2009 02:37

je suis d'accord avec tout le monde ! On est transporté ! Tu manie bien les mots ! Continue

Lud 06/02/2009 16:04



Merci, c'est encourageant mais j'arrive pas à trouver bonnes mes poésies...



Aurélie 05/02/2009 09:36

Joli !En quelques lignes me voilà transporté au marché, je me voyais au milieu des gens à regarder les étals :)

Lud 06/02/2009 14:33



As-tu remarqué l'étal du vendeur de BJD ?