Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monblôg


Monblôg aime qu'on lui flatte les flancs mais aussi qu'on lui corrige l'orthographe, qu'on lui fasse des compliments, des gouzis-gouzas ou qu'on lui offre des dessins.
Attention : ça reste une bête sauvage !
Dessin de SAD.

Inspired by...






La Boule d’Awhan, vous connaissez ?

Non, ce n’est ni du vin ni du fromage…

 

C’est un monde qui s’étiole mais qui demeurera éternel grâce à la plume d’un chroniqueur farfelu, Lug-Uleth Darkhaz (dit Lud) protégé dans ses pérégrinations par Monblôg le gardien du grimoire. Un univers que je vous laisse découvrir à votre guise.

 

Bonne lecture !

 

12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 00:19

Pour s’y retrouver dans leur rendez-vous, les Hommes de la Boule d’Awhan mais aussi les Gnomes utilisent encore aujourd’hui un calendrier mis au point à la demande d’Octopus Primaire gouverneur puis roi de Mafialie.

 

Le Calendrier Pierre-Elie

 

C’est donc de Mafialie qu’est venue cette idée de découper le temps qui passe en diverses périodes. Octopus Primaire était devenu le gouverneur de la petite péninsule de Mafialie et voulait impérativement faire entrer la Boule dans une nouvelle ère. Il demanda alors, lors d’un discours à l’Assemblée, à de nombreux astrologues, magiciens, mathématiciens et météorologues de trouver un moyen de calculer le temps qui passe. Jusqu’alors il n’y avait que les Elfes qui s’étaient intéressés à une telle chose mais ils refusaient de partager leurs connaissances.

 

Rapidement les savants se mirent d’accord pour définir une première période assez courte qui recommence à chaque fois que le Grand Astre Solaire fait un tour complet de la Boule d’Awhan et l’illumine. C’est la naissance de la journée et par conséquent de la nuit.

A partir de ça les astrologues constatèrent que la nuit, la Lune n’était jamais la même. Elle suivait un cycle précis de formation qui se reproduisait toutes les 28 nuits. Cela permis donc de délimiter deux autres périodes, les semaines composées de 7 nuits et les mois composés de 4 semaines.

C’est un météorologue [1] dénommé Aldi qui prit conscience à partir des travaux effectués, que le climat lui aussi répondait à des cycles plus ou moins précis. Il apporta donc sa pierre à l’édifice en inventant le principe des quatre saisons qui définissent une année. L’hiver, le printemps, l’été et l’automne naquirent. « Vive Aldi pour cette trouvaille ! » s’exclamèrent les autres savants.

 

A partir de toutes ces recherches qui durèrent très longtemps du fait de la nécessité de prouver par l’observation ce que l’on croyait, il fut demandé aux magiciens de découper le temps.

Un seul y parvint réellement, le mage Pierre-Elie qui produisit un calendrier adopté par l’Assemblée le premier jour du premier mois de la première année.

L’originalité de ce calendrier c’est que tous les trois mois, le premier jour du mois correspond au début d’une nouvelle saison. C’est ce que l’on appelle les Calendes Pierrellienne.

 

[Chaque mois d’un calendrier est traditionnellement illustré par une femme dévêtue]

 

 

Le Calendrier :

 

Les jours de la semaine [2] :

 

Pronto

Igarne

Restili

Ecuade

Larnis

Lecoïa

Ivlinis

 

Les mois [3] :

 

Aig (première calende et début de l’hiver)

Eirlys

Essarpars

Floril (deuxième calende et début du printemps)

Cynoch

Kief

Julep (troisième calende et début de l’été)

Décib

Bibarda

Laiffe (quatrième calende et début de l’automne)

Cymru

Coma

 

***

 

[1] Une science inexacte mais qui intéresse beaucoup les pécores de la Boule.

[2] Pierre-Elie donna aux sept jours de la semaine les noms de ces sept filles.

[3] Il fut décidé que les noms des mois correspondraient à ceux de douze déesses dont les attributs correspondent à une caractéristique de la période.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lud - dans Histoire Gé
commenter cet article

commentaires

Koulou 25/03/2009 14:20

j'apporte une précision: la coutûme qui veut qu'on illustre les mois du calendrier de femmes dévêtues n'a surtout cours que dans la petite ile de Routie, dont les habitants, les routiers,  tous marins au long cours, toujours à bourlinguer sur les mers loins de leurs épouses, ont trouvés là le moyens de se consoler quelques peu tout en comptant les jours qui les séparent du retour à la maison.

Lud 26/03/2009 21:17



C'est vrai que j'aurais pu expliquer l'origine de cette tradition.
Merci Koulou pour cette précision.



Emma 13/03/2009 16:52

Salut ô Lud ! Trop fort ces awhaniens, ils ont fait un beau calendrier ! Ya meme de belles illustrations (avec du monde au bacon hi hi  !)

Lud 13/03/2009 16:56



Du monde au bacon ? Tu veux dire qu'elle a de gros jambons à la place des cuisses ?
C'est pas très gentil de se moquer...



Baggins 12/03/2009 17:20

Interessant...ca me fait penser au calendrier hobbit dans les appendices du seigneur des aneaux ...bien que ce soit different ...Amicalement

Lud 13/03/2009 02:46



Ah oui, c'est quand même sacrément moins sérieux le calendrier awhanien.
Au plaisir de te revoir Baggins !



Francky (Kikojo) 12/03/2009 16:14

Ola Lud !Pfff, j'préfère mille fois le calendrier des dieux du stade ;o))))))N'empêche, quelle bande d'égoïstes ces elfes :$Sinon pour répondre à ton com, il est vrai que je ne blogue pas systématiquement. Terminé le temps où je publiais des articles à l'affilée... J'me fais vieux ;)L'avantage c'est que ça me laisse plus de temps pour visiter les copains :)Bonne soirée ^_^ @+

Lud 13/03/2009 02:44



Alors la prochaine illustration sexy sera un homme avec ou sans ballon ovale !!!
Y a pas de raison, il faut que je contente tous mes visiteurs !



Bartik 12/03/2009 15:26

Un calendrier avec des femmes nues,j'adore^^Ca c'est de la bonne tradition...

Lud 13/03/2009 02:42



Ouais enfin après ça dépend, les femmes de la Boule ne sont pas toutes à leur avantage lorsqu'elles sont nues. Surtout les Ogresses et les Orquettes en
fait...