Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monblôg


Monblôg aime qu'on lui flatte les flancs mais aussi qu'on lui corrige l'orthographe, qu'on lui fasse des compliments, des gouzis-gouzas ou qu'on lui offre des dessins.
Attention : ça reste une bête sauvage !
Dessin de SAD.

Inspired by...






La Boule d’Awhan, vous connaissez ?

Non, ce n’est ni du vin ni du fromage…

 

C’est un monde qui s’étiole mais qui demeurera éternel grâce à la plume d’un chroniqueur farfelu, Lug-Uleth Darkhaz (dit Lud) protégé dans ses pérégrinations par Monblôg le gardien du grimoire. Un univers que je vous laisse découvrir à votre guise.

 

Bonne lecture !

 

31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 00:12

Il m’arrive comme de nombreuses personnes sur la Boule de sortir ma harpe et de laisser aller l’inspiration comme le vent dans les voiles d’un fier navire. Je ne peux malheureusement  vous retranscrire que les paroles dans ce grimoire. Enfin, malheureusement, pas si sûr…

 

Joli marin

 

Oh joli marin tu as perdu ton âme

Dans une bière de trop au comptoir

Tu ne sais plus que hurler le désespoir

Tu ne retrouves plus le coeur de ta femme

Et nous on regarde, on écoute ta complainte

Sans oser affronter le chagrin de ton triste regard

Y a des larmes d’eau de mer qui se noient dans ta pinte

Des soupirs de regrets, des voiles comme un épais brouillard

Mais tout ça ce n’est pas grave c’est juste le métier qui t’éreinte

Et c’est pas fini t’en verras d’autres ça va forger ton histoire

Ton histoire de matelot qui prend un peu l’eau ce soir

Mais qui demain voguera de nouveau sur les flots

 

Oui tu chantais sur elle

En déroulant tes filets

Cent, mille ritournelles

Et tu chantais sur elle

En remontant tes filets

Cent mille ritournelles

 

Oh joli marin ne fait donc pas l’idiot

Le vent soufflera toujours pour pousser ton rafiot

La mer et les vagues n’attendent plus que ton étreinte

Il est temps de faire faseyer ton voilage aux mille teintes

Et le ciel se découvre comme une femme découvrirait son corps

Ce n’est pas le tumulte de la mousse dans ton verre qui te fera oublier

Toutes les années passées à revenir avec joie mouiller dans ce port

C’est l’écume, le sel et le chant de sirènes sous une pluie argentée

Qu’il te faut matelot pour oublier toutes ces idées de mort

Et tu nous fais tant de peine que nous sombrons aussi

Emporté par la lame de fond de ta mélancolie

Mais on repartira parce qu’il en est ainsi

 

Oui tu chantais sur elle

En déroulant tes filets

Cent, mille ritournelles

Et tu chantais sur elle

En remontant tes filets

Cent mille ritournelles

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lud - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

mu 26/04/2009 10:25

Hello, suis une fille qui lit twilight et j'ai été trop attirée par le titre ! Et ben, c'est trop cool !lol je te bise Lud !

Lud 26/04/2009 16:26



Alors ça marche ! ça marche !!!

En même temps, moi aussi j'ai lu les 3 premiers tomes de Twilight.



Francky (Kikojo) 04/04/2009 07:31

Quel fichu métier ... le titre est peut-être un peu trop exagéré mais ton poème est certe joli ^_^

Lud 05/04/2009 00:27



Le titre un peu niais c'est pour attirer les filles qui lisent Twilight...



SAD 03/04/2009 20:47

et de 7!!! niarf niarf niarf!!!

Lud 04/04/2009 00:06



Oui quel plaisir de les découvrir !
Plus que 4 malheureusement...



Muriel 03/04/2009 14:14

kikou comme ta vu nous sommes encore en panne !!!! ggrrr de quoi peter les plombs :::: donc 10 minutes cela passe vite !!! je regarde l'heure pour pas perdre mes ecrits un vrai sport du combattant internet et le télephone lollgros bizouxxxxxxxx et j'attends le prochain article

Lud 03/04/2009 19:11



Eh bien moi c'est l'ordi qui est en train de lâcher



Tata Sica 01/04/2009 23:05

15 pépals.... ça fait combien en euros ça?Lud... je dois t'annoncer qu'avec la crise.. mon porte monnaie se vide (comme c'est bizarre!!) et que... je ne pourais plus revenir pour lire tes joulis articles!!C'est donc avec regret que je dois te dire adieu... mais tu peux revenir me voir sur mon blog... mouha, j'fais pas payer les gentils visiteurs(quoique...)!!!!Et comme le marin "ce n'est que le tumulte de la mousse qui me ferra oublier"....Mais... quel jour sommes nous aujourd'hui? Le premier Avril!!Haa! C'est pour ça que Tata Sica dit autant de bêtises!!Allez, trève de blabla, il est vraiment très beau ton poème! Ouaip!Et je reviendrais te voir! Ouaip!!Bisous Lud!!!!

Lud 02/04/2009 00:52



Non mais t'inquiète, j'ai oublié de préciser que mes chers abonnés avait le droit au Bouclier Fiscal Magique qui les exonère de cette taxe. Oui moi aussi j'ai ce
pouvoir !
Et puis de toutes façons ça concerne seulement les visiteurs ne laissant pas de commentaire. Les bavardes comme toi n'ont vraiment pas à s'inquiéter