Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monblôg


Monblôg aime qu'on lui flatte les flancs mais aussi qu'on lui corrige l'orthographe, qu'on lui fasse des compliments, des gouzis-gouzas ou qu'on lui offre des dessins.
Attention : ça reste une bête sauvage !
Dessin de SAD.

Inspired by...






La Boule d’Awhan, vous connaissez ?

Non, ce n’est ni du vin ni du fromage…

 

C’est un monde qui s’étiole mais qui demeurera éternel grâce à la plume d’un chroniqueur farfelu, Lug-Uleth Darkhaz (dit Lud) protégé dans ses pérégrinations par Monblôg le gardien du grimoire. Un univers que je vous laisse découvrir à votre guise.

 

Bonne lecture !

 

26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 20:54

Pôl Maroufle n’était pas un barde. Tout juste un mendiant qui pour gagner un peu mieux sa vie avait décidé de se mettre à chantonner ses propres compositions. On lui doit aujourd’hui un titre incontournable que tous les condamnés à mort chantent à la veille de leur exécution pour honorer Décib et ainsi s’assurer une place aux côtés des Dieux. Mais bon, si on en croit toujours ce Pôl Maroufle, de toutes façons « On ira tous six pieds sous terre ».

 

La Chanson du Condamné

 

Je serai pendu demain à l’aube

Ma vie n’était pas faite

Pour les donjons.

C’est arrivé comme de la daube

Au creux de mon assiette

Pleine de morpions.

 

Dans un donjon de pierre

Le plus grand de la Breizhie

Vivait un seigneur fier

A qui mieux valait dire oui

Ou bien alors se taire

Et se cacher là-bas derrière

Les hauts remparts de pierre

Qui protégeaient nos vies

 

Je serai pendu demain à l’heure

Où les bouchers se lèvent

Dans les donjons.

Pour avoir volé un petit beurre

A quelques mauvais élèves

De ce donjon.

 

Dans un donjon de pierre

Le plus grand de la Breizhie

Vivait un seigneur fier

A qui mieux valait dire oui

Ou bien alors se taire

Et se cacher là-bas derrière

Les hauts remparts de pierre

Qui protégeaient nos vies

 

Je serai pendu demain matin

A la potence en chêne

Dans le donjon.

Exécuté comme un simple vaurien

Une pauvre âme en peine

Qui hantera ce donjon.

 

[Portrait de Pôl Maroufle – Coll. Privée]

Partager cet article

Repost 0
Published by Lud - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

tatasica qui fait un tit concours... 29/11/2009 22:18


Hé,hé!!Excelent cette caricature de Pol... maroufle!!
Bon c'est un peu triiiisteuh mais en même temps... beuh... un condamné
c'est jamais très joyeux je crois...
jolie composition!
Bisous Lud!


Lud 01/12/2009 20:27



Composition qui peut se fredonner sur l'air du Bal des Laze.



Malek Hamadou 29/11/2009 06:23


Ah, ce bon vieux pol ! ça fait plaisir de le retrouver ici !


Lud 29/11/2009 18:03



Oui mais profites-en, s'il s'attarde il va payer des impôts.



Zordar 27/11/2009 22:51


Pov' Popol !


Lud 29/11/2009 18:02



Je précise que c'est bien par le cou qu'il a été pendu... Popol.



Aduna Fael 27/11/2009 18:01


Ben si tu pries bien fort le grand "Amen Tesfesses", peut-ête auras tu une derniène chance d'envoyer une lettre à France et d'avoir le cul béni par Carla Bruni, hi hi !!!


Lud 29/11/2009 18:00



Ma lettre je la réserve au Père Noël pour le moment !



Alice Mazuay 27/11/2009 13:18


Je ne savais pas qu'il y avait autant de soleil sur la Boule
Aahhhhh Poooooôllll

côté ortho :
"Exécuté comme un simple vaurien"

Bizz


Lud 29/11/2009 17:59



Tu fais sans doute allusion au bandeau de Sun Glassise.
C'est un couturier qui a mis au point ces bandeaux pour lutter contre les Mages de Lumière.