Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monblôg


Monblôg aime qu'on lui flatte les flancs mais aussi qu'on lui corrige l'orthographe, qu'on lui fasse des compliments, des gouzis-gouzas ou qu'on lui offre des dessins.
Attention : ça reste une bête sauvage !
Dessin de SAD.

Inspired by...






La Boule d’Awhan, vous connaissez ?

Non, ce n’est ni du vin ni du fromage…

 

C’est un monde qui s’étiole mais qui demeurera éternel grâce à la plume d’un chroniqueur farfelu, Lug-Uleth Darkhaz (dit Lud) protégé dans ses pérégrinations par Monblôg le gardien du grimoire. Un univers que je vous laisse découvrir à votre guise.

 

Bonne lecture !

 

26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 02:40

[L’histoire qui suit a remporté le premier prix du concours de fanfiction organisé par les créateurs du jeu de rôle par forum Edenya. Le premier prix n’était autre que la BD de Koulou, « Le Monde de Titus » spécialement dédicacé pour l’occasion. Les illustrations qui ornent ce récit sont l’œuvre de SAD. Un grand merci à tous.]

 

Chapitre 7 : Bivouac

 

C’est à la lisière de la Forêt des Songes que nous nous arrêtâmes pour établir le campement. Passer la nuit à cet endroit me rendait quelque peu nerveux mais je me rassurai en pensant qu’Oveychian aurait pu carrément proposer que nous dormions dans la forêt même. A la cime des arbres.

Nous ne disposions que de trois tentes et il fut nécessaire de constituer des binômes. Il fut donc décidé que l’Elfe partagerait sa couche avec le Faune, le Minotaure avec la Fée et le Zorg’Arul avec moi-même.

 

« Les deux Nains ensemble ! Ça va donner un concours de pets mémorable, s’empressa de chambrer Oveychian.

- Fais gaffe à ton arrière train Linel, cette nuit. Les Elfes comme les légionnaires ont parfois de drôles de mœurs. » Répondis-je aussi sec.

J’avoue que cette petite phrase assassine eut le mérite de plomber quelque peu l’ambiance et je n’en étais pas peu fier. Je n’ai de toutes façons jamais eu de goût pour la franche camaraderie.

 

Pour le repas du soir, pris autour du feu qu’avait allumé Diding, chacun avait ses propres rations. De l’herbe pour Linel et le Minotaure, ce dernier ruminant comme n’importe quel bovin. Sa langue bleue venant chatouiller ses narines était un réel spectacle qui je peux vous dire aurait rendu fou de joie n’importe quelle Minotaurette. Si tant est qu’il en existe. En fait je me suis toujours demandé et me demande encore, si les Minotaures ne se reproduisent pas directement avec des vaches.

Oveychian lui, se contenta d’une petite gaufrette, sèche, sans aucune charcuterie à poser ou à étaler dessus. Il n’y a bien que les Elfes pour manger boustifaille aussi fade.

Diding se contenta d’une cerise qui lui fit tripler de volume son petit ventre. Je fus d’ailleurs surpris qu’elle ne gerbe pas ce soir là tellement le fruit semblait démesurer par rapport à la taille que devait faire son estomac.

 

Azgor partagea son repas avec moi. Il avait un sac énorme ne renfermant que des victuailles. Saucissons, andouilles, pains croustillants, pâtisseries. Tout ce dont j’avais besoin pour me remettre de mes émotions de la fin d’après midi. Après tout, j’avais vaincu l’inquiétant Siks Fiteunder, normal que ça ait creusé mon appétit.

« Tiens goûte moi ça ! M’ordonna Azgor en me tendant une outre.

- Hmmm ! De la bière ! Et fraîche en plus ! Mais par quel miracle…

- C’est un ami à Vahal qui est mage du froid. Il a enchanté mon outre pour qu’elle garde la bière fraîche !

- Mais c’est génial, faudra que je m’en procure une quand on rentrera. »

Nous parlâmes encore de bien d’autres choses ce soir là, Azgor et moi. Bien que je ne le considérais qu’à moitié comme un Nain en raison du fait qu’il sache faire de la magie, il m’apparut comme un fidèle compagnon sur lequel je pouvais compter. Une chose rare en Edenya.

 

Après le repas, un différend anima les débats. Diding et Grobil voulurent prendre le premier tour de garde mais s’était sans compter sur Linel qui lui, préférait dormir d’une seule traite sans avoir à se lever en pleine nuit. Finalement le Minotaure se montra très persuasif en menaçant le Faune de le faire rôtir à la broche pour l’offrir aux loups que nous risquions de croiser dans les prochains jours, au cœur de la Forêt des Songes. C’est là que j’intervins :

 

« Ah parce qu’il va falloir qu’on traverse cette forêt ?

- Mais oui mon cher… Pourquoi cette question ? Vous vous sentez soudainement moins hardi ? S’empressa de demander Oveychian d’un ton narquois.

- Non… Pas du tout. Pour tout vous dire j’ai toujours trouvé les forêts assez plaisantes à traverser. On y croise que des bêtes qu’un enfant pourrait écraser. C’est sans doute pour ça que les Elfes y ont élu domicile.

- Ah ! Tant mieux… »

Je sentais que cet Elfe pédant était agacé par mon sens de la répartie et cela me plaisait bien. Néanmoins l’idée de traverser la forêt m’inquiétait mais de toutes façons, tout m’inquiétait dans cette histoire. Il était donc temps que j’en sache un peu plus.

 

« Bon Grobil, vous croyez pas qu’il faudrait m’en dire un peu plus à présent ?

- Arf… Si mais… Par où commencer ?

- Par le début, je vois que ça !

- D’accord, alors…

- Tiens, non, dîtes moi plutôt qui est ce Prozak contre lequel nous luttons.

- Prozak ? Vous voulez dire que vous ne connaissez pas Prozak ? Mais vous ne sortez jamais de chez vous à Vahal ou quoi ?

- Bah si mais faut croire que j’écoute pas les bons ragots.

- Prozak est l’un des plus anciens réincarnés de la cité. On dit qu’il serait arrivé presque au même moment que les Trois Archimages. Il a d’ailleurs demandé à être considéré comme le Quatrième mais cela lui a été refusé. Du coup il est devenu meunier, c’est le patron du Moulin aux ailes d’or…

- Un simple meunier ? Je croyais qu’on avait à faire à une vraie teigne moi, pas un vulgaire meunier.

- C’est loin d’être un vulgaire meunier, c’est LE meunier de Vahal. Celui par qui toute la farine transite. C’est l’individu le plus riche de la cité : ce qui lui permet de graisser la patte des gardes, de s’offrir les services des assassins les plus fourbes ; ceux de la Guilde des Charcutiers. Et puis il possède sa propre organisation maléfique : l’Ordre des Chevaucheurs de Mort. Des nécromants, des voleurs, des meurtriers et tout un ramassis de ce que les Dieux ont pu inventer de plus vénéneux.

- Ah quand même…

- Oui ! Vous voyez à présent contre quel sinistre personnage nous nous battons. »

Dans la fraîcheur de la nuit, une petite bise glacée vint faire crépiter le feu alors que Grobil achevait le portrait de notre ennemi : Prozak. D’autres questions me vinrent :

« Je vois que c’est un être puissant de par sa fortune mais devons nous craindre de lui ou juste de ses fidèles ?

- Lui-même est un sorcier des arcanes du temps, répondit Oveychian. Il n’intervient que rarement mais il s’entraîne beaucoup et nul doute qu’il est un puissant sorcier à l’heure actuelle.

- Les arcanes du temps ? Le temps qui passe ? Le temps qu’il fera demain ?

- Ah j’oubliai en effet que vous ne devez rien connaître à la magie en tant que Nain. »

A ce moment, Azgor claqua des doigts et le feu redoubla d’éclat. Oveychian se ravisa :

« Enfin, même si quelques-uns d’entre vous arrivent à faire quelques tours de passe-passe. Pour répondre à votre question Nibelund : Prozak maîtrise le temps qui passe. On dit qu’il peut ralentir ou accélérer des évènements mais également revenir dans le passé.

- Et bientôt il maîtrisera le temps qu’il fait sur Edenya si nous ne trouvons pas l’objet de notre quête avant lui, coupa Grobil assis en tailleur de l’autre côté des flammes.

- Ah d’ailleurs j’ai pas trop compris ce que nous étions censé chercher, m’exclamai-je sur le ton d’une question.

- Ça c’est à Linel de répondre, dit Oveychian.

Le Faune s’exécuta :

- Le Sceptre de Brocken, c’est ce que nous cherchons. Il permet de plonger une zone dans le brouillard le plus épais. Nous devrions le trouver dans la Vallée des Brumes.

- D’accord. Et où se trouve cette vallée ?

- Nous devons traverser la Forêt des Songes à laquelle nous sommes pour le moment adossés puis ça sera la Plaine Tranquille au bout de laquelle nous trouverons les Montagnes Ténébreuses qu’il nous faudra longer en direction du Nord jusqu’à la Vallée des Brumes. Là-bas, nous improviserons.

- Hum… hum… ça m’a tout l’air d’être un long périple.

- Oui et c’est pourquoi vous devriez en profiter pour vous reposer. Allez hop ! Au lit ! Ordonna le Minotaure. »

 

Nous passâmes une nuit fort tranquille, prenant nos tours de gardes les uns après les autres sous un ciel étoilé. Intérieurement je redoutais quand même notre escapade du lendemain dans cette forêt qui ne me disait rien de bon.

 

Précédent
Suivant

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Caliope qui ne veut pas de la vengeance ludienne... 01/05/2009 15:01

Ayaya, je suis en retard dans la lecture mais maintenant je viens lire chez toi ! Vais juste regarder les images chez SAD ! Bon 1er mai.

Lud 01/05/2009 15:39



 Profite bien de ton jour férié pour rattraper ton retard.



Adûnä Faël 28/04/2009 14:46

Hello Lud,De toute évidence j'ai un sacré paquet de lecture en retard en ces contrées, mais je ne désespère pas de tout rattraper avant l'été, hé hé !!!En attendant je te souhaite une bonne continuation et te remercie des tes interventions "altruistes" par chez moi !Amicalement, Adû

Lud 28/04/2009 17:40



Du retard ? Peut-être oui, pourtant mon rythme de publications est plutôt cool pour ce mois d'avril.

@ bientôt



alaligne 28/04/2009 13:12

tant qu'ils ne croisent pas dans la forêt des chevaliers qui disent "Ni!!" ... Bon cela c'est mon côté Monty Python... ;)Pour répondre à ton com sur mon blog, je viens de recevoir un mail ce matin des éditions Grimal pour me relancer pour septembre (autre concours de nouvelles). Il paraît que "Nuit blanche..." était dans les 20 nouvelles sélectionnées (20/130...) Ce n'est pas un trop mauvais score mais étant donné que je mets mes mots au service d'histoires qui ne sont pas très à la mode... je ne suis pas sûre de donner suite à leur proposition.

Lud 28/04/2009 17:38



Bah pourquoi ? Puisqu'ils te réclament, fonce !



SAD 28/04/2009 12:01

t'as reçu le dernier???

Lud 28/04/2009 17:37



Oui, oui, je n'avais pas ouvert mes mails depuis quelques jours.
Merci, c'est super !



Eric 27/04/2009 20:55

merci pour ton passage :o)

Lud 28/04/2009 02:33



Si j'ai l'occase j'irai feuilleter les Nains de Martelfer